"Le journal d'une Pim's", c’est le journal que j’ai écrit lorsque j’ai commencé à travailler dans l’Unité de Soins Palliatifs de Nice. Il parle des rencontres que j’y ai faites, et ces moments qui ont trait à la vie, toujours, même si… Merveilleux paradoxe que je veux dire avec humour et tendresse. Raconter ces échanges, toute cette force et tout cet amour, que l'on cache trop souvent par pudeur ou par peur. Ce texte est un partage. Je l’ai présenté notamment après la conférence du Dr Leonetti à St Dalmas de Tende en 2017 et en ouverture du Congrès National des Soins Palliatifs à Marseille en 2018. 
La bande-annonce est ici : https://vimeo.com/199799070 

Présentation du spectacle

Au commencement…

 

En 2012, Patricia Gaultier intègre simultanément l’Unité de Soins Palliatifs de Nice comme Artiste plasticienne et le cours de théâtre de Sébastien Wagner. 

Pendant un an, elle écrit, après chaque intervention en palliatif, tout ce qu’elle vit, sous forme de journal… et puis un jour, fait lire ce journal à son professeur :

« Elle s’avance. « J’ai écrit un truc, dit-elle, sur mon travail en soins palliatifs, avec les patients, tu pourrais le lire ? Je voudrais en faire quelque chose mais je ne sais pas quoi, un spectacle, un livre peut-être. Tu crois que ça pourrait être montré sur une scène, ça ? » Je lis. Je souris. Ça secoue. 

Les images affluent, un grand avion de papier, un albatros en Canson blanc, des gens. Plein. Des femmes, des hommes, humains, souriants. Pas des malades, non, mais des quidams. Des êtres à voir, à rencontrer, à qui parler. Echanger. Partager un instant, un moment, même fugace - souvent, et briser la barrière qui n’existe pas vraiment entre ces quatre murs blancs et nous. Vous. Eux. Ecouter Patricia Gaultier lire ses textes et pleurer du bonheur d’être ainsi habitée. « Pour ne pas plonger faut déconner », comme elle dit, et si bien. Rire de tout et de rien, des souvenirs, de ces bribes évoquées, couchées sur du papier-vole et commencer à voir l’univers sous un autre angle. Le plateau d’un théâtre est une toile vierge à couvrir de signes et d’éléments. Les codes appartiennent à l’abstrait, les mots les font jaillir et spectateurs et récitants communiquent par leur biais.

Ici un détail change: la Pim’s ne récite pas.

Elle vit. Revit. Confie. Confesse. Essaie. S’essaie. Assise, debout, cachée aussi, parfois, elle vous embarque en ces terres inconnues qui le resteront, espérons-le, pour nombre d’entre nous. Mais passez donc la porte de son atelier, suivez le bruit du vent entre les feuilles et trouvez-vous une place au chaud, dans un coin, près du bureau. Patricia va vous raconter comment on vit et rit, quelques heures avant l’heure. Ne pas franchir le pas serait idiot, vous vous sentirez mieux après, vraiment ! 

Allons, n’ayez pas peur, la vie est par ici… et c’est elle qui le dit ! »


 

Evolution et trame de la pièce

La première étape a été une longue période de lecture et de sélection de jours et de « personnages »

Quelles interventions pouvaient-elles être les plus pertinentes, intéressantes scéniquement parlant, sans trahir l’authenticité de ce journal ?

Dans un second temps, il y eut la mise en scène, le choix du décor…

Depuis, le  Journal d’une Pim’s continue d’évoluer, en fonction du lieu, des nouveaux apports (regards artistiques extérieurs, musique en live, nouvelles rencontres en palliatif…)

La pièce est une alternance de lectures, de souvenirs racontés, de chant, de dessin parfois…

Elle débute comme a débuté cette aventure dans la  vraie vie : dans son atelier, une artiste reçoit un coup de fil lui proposant d'intervenir dans une unité de soins palliatifs. Elle ne sait pas encore ce qu'elle va y découvrir... 

Ce spectacle est le journal d’un Voyage en terre inconnue, à la découverte du genre humain.

Bienvenue à bord.

 

 

La Pim’s...qui est-elle? 

Patricia Gaultier : Artiste, comme ils disent, option « Déconneuse », comme le disait Roland Topor.

PIM'S, comme elle dit : Plasticienne Intervenant en Milieu de Santé.

A enseigné les arts plastiques dans des centres culturels, des établissements scolaires et

des écoles d’art à des enfants et à des adultes.

Entre pour la première fois de sa vie en 2012 dans une unité de soins palliatifs et tient un journal dans lequel elle consigne toutes ses expériences de vie. De vie, et pas de mort, même si.

« Ce que je fais, avec les patients ? J’échange et je joue. Doucement. Avec application.

Jusqu'à les faire sourire. Jusqu'à ce qu'ils oublient, ne serait-ce qu'un instant, la maladie ».

 

Pourquoi avoir partagé ce journal ?

Depuis mon entrée en milieu palliatif, invariablement on me dit :

« ça doit être dur »… Pourtant, ici, malgré la maladie, le monde est doux. On se respecte et se sourit. On se parle, on se touche. On s'écoute. On rit. A la sortie du spectacle j’ai pu entendre des phrases comme :

« Merci pour ce moment de poésie, merci pour votre générosité auprès de ceux dont vous parlez, et auprès du public. »

« Quelle claque ... Ange parmi les EtrAnges qui accompagne les malades jusqu' au seuil, les regarde partir, non sans douleur mais toujours avec force, courage, sourire, bienveillance et puis qui revient nous faire entendre leurs voix, les ressuscite. Magnifique. »

« C'est très joliment et intelligemment écrit. C'est plein d'émotion vraie. Patricia Gaultier restaure ta foi en l'humanité... et ça fait du bien ! »

« Sourire, douceur et humour pour parler de sujets délicats, de l'amour confié et partagé sans pathos et une empathie toujours bien placée. Bravo! »

« Un grand bravo pour la performance d'hier soir, tenir la scène seule et faire sourire du pire, chapeau l'artiste ! »

 

 

 

La Pim’s Team

Sébastien Wagner

Metteur en scène et auteur

https://www.facebook.com/sebastienwagnerecrivain/

https://www.facebook.com/letrangecie/

Jérôme Sandor

Musique, chant et régie son & lumière

https://shootmi.wixsite.com/shootmi/regie

Camille Fanet

Musicienne, chanteuse et compositrice 

https://www.camillefanet.com

 

 Jérôme et Camille ont composé les musiques du spectacle.

 

 

Devis et fiche technique sur demande

Contact :

Patricia GAULTIER : pw.gaultier@gmail.com

Vidéos du spectacle

https://vimeo.com/199799070

https://www.youtube.com/watch?v=qTbZN6aDYVc&feature=youtu.be

 

Remerciements

 Laurent Thurin-Nal, pour l’affiche

https://www.ltnal.com/

Shootmi pour la réalisation des films

http://www.shootmi.fr

Carole Paulin, pour le chant

https://www.facebook.com/carole.paulin.9

Dr JF Ciais, pour avoir piloté l’avion qui m’emmena en ces Terres Inconnues

Crédit photo : Claire Dauriac et Andrea Palm

Infographie : Xavier Destrebecq

 

 

 

Enfin, quelques phrases notées à la sortie des précédentes représentations :

"Merci pour ce moment de poésie, merci pour votre générosité auprès de ceux dont vous parlez, et auprès du public."

"Quelle claque ... Ange parmi les EtrAnges qui accompagne les malades jusqu' au seuil, les regarde partir, non sans douleur mais toujours avec force, courage, sourire, bienveillance et puis qui revient nous faire entendre leurs voix , les ressuscite . Magnifique."

"C'est très joliment et intelligemment écrit. C'est plein d'émotion vraie. Patricia Gaultier restaure ta foi en l'humanité... et ça fait du bien !"

"Sourire, douceur et humour pour parler de sujets délicats, de l'amour confié et partagé sans pathos et une empathie toujours bien placée. Bravo!"

"Un grand bravo pour la performance d'hier soir, tenir la scène seule et faire sourire du pire, chapeau l'artiste!"

 

 

 

Logo